Comptabilité analytique : déchets, rebuts, sous produits et les encours

Comptabilité analytique : déchets, rebuts, sous produits et les encours

1) Les déchets :

On appel déchet tous résidus (reste) qui provient de la MP au moment de sa transformation.
De part leur nature, on distingue trois types de déchets :
– les déchets perdus ;
– les déchets vendables ;
– les déchets réutilisables

a) Les déchets perdus :C’est un déchet qui n’a pas de valeur économique « ne peut être vendu » et qui doit être ajouté au coût de production.

Coût de production= coût d’achat des matières et fournitures consommées + charges directes de production + charges indirectes de production + déchet perdu

b) Les déchets vendables :Il s’agit d’un déchet qui a un marché, l’entreprise le revend à d’autres utilisateurs (le déchet vendable diminue de coût de production).

Coût de production= coût d’achat des matières et fournitures consommées + charges directes de production + charges indirectes de production – prix de vente des déchets

c) Les déchets réutilisables : Les déchets réutilisables sont occasionnés lors du processus de production, à la différence des déchets perdus ou vendables ceux-ci ne quittent pas l’entreprise mais ils sont réinjecter dans le processus de production, d’où leurs appellation « réutilisables ». Ils sont évalués au prix du marché, leur valeur doit être retrancher du coût de production

Coût de production= coût d’achat des matières et fournitures consommées + charges directes de production + charges indirectes de production Les déchets réutilisables




 

2) Les rebuts et les sous produits :

Les rebuts sont des produits comportant des défauts et par conséquent impropre à l’utilisation normale. Les sous produits sont des produits finis mais qui n’ont pas la même importance que le produit principal.
Traitement comptable : Même raisonnement pour les déchets vendables et réutilisables.

3) Les encours de fabrication :

Les en-cours de production représentent les biens ou services en cours de transformation ou de fabrication à la clôture d’une période de référence.

les en-cours initiaux   à ajouter dans le coût de production
les en-cours finaux  à retrancher du coût de production




 

 

 

 

Comments

Laisser un commentaire